Journée du CPCT-Paris 2019 : Que savent les enfants ?

Les enfants sont-ils aussi ignorants qu’on le croit ou ont-ils un rapport spécifique au savoir que les adultes ont eux-mêmes oublié quand ils s’adressent à eux ?

Entretien avec Elisabeth Leclerc-Razavet

… le symptôme qui conduit les parents à consulter pour leur « rejeton » est bien souvent un symptôme qui les dérange, eux. Celui que l’enfant, pris dans le transfert, va livrer à l’analyste est tout autre.

Entretien avec Hélène Bonnaud

…il s’agit, selon le symptôme dont ces derniers se plaignent à son encontre, d’accompagner l’enfant pour qu’il se détache de l’Autre du savoir auquel il est confronté, et qui parfois, l’empêche, lui, d’accéder à la vérité de son désir.

Que savent les enfants ? Entretien avec Susanne Hommel

Journée du CPCT 2019 – Avec Éric Laurent. « Ils demandent à avoir le droit de savoir ce qu’ils savent… »

Que savent les enfants ? Entretien avec Philippe Lacadée

Journée du CPCT 2019 avec Eric Laurent : « Lacan critique les psychanalystes qui ne se laissent plus promener… »

Que savent les enfants ? Daniel Roy

C’est un savoir-faire nouveau pour l’enfant d’apprendre à se débrouiller dans le discours, apprendre à loger les traits les plus singuliers de son histoire pour leur faire une place plus souple dans le discours commun…

Entretien avec Anaëlle Lebovits-Quenehen

  CPCT-Paris: À travers le thème « Que savent les enfants ? Questions et réponses au CPCT », le CPCT-Paris cherche à cerner ce qu’il en est du rapport spécifique de l’enfant au savoir au-delà de son ignorance souvent supposée par l’adulte. Que vous a enseigné...

Que savent les enfants ? Jacques Lacan

« Le savoir, c’est ça — on vous présente des choses qui sont des signifiants, et, de la façon dont on vous les présente, ça ne veut rien dire, et puis, il y a un moment où vous vous dépêtrez, tout d’un coup ça veut dire quelque chose, et cela depuis l’origine… »

Rendez-vous cliniques 2018 : clinique sous transfert au CPCT-Paris

Quelle forme prend le transfert dans un traitement au CPCT ? La brièveté et la gratuité du traitement ne le remettraient-ils pas en question ? De quel transfert s’agit-il alors ? Et comment le manier en seize séances ? Voici quelques questions que nous proposons de traiter cette année, à travers l’exposé de cas, lors des traditionnels rendez-vous cliniques…

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.