Journée du CPCT-Paris 2019 : Que savent les enfants ?

Les enfants sont-ils aussi ignorants qu’on le croit ou ont-ils un rapport spécifique au savoir que les adultes ont eux-mêmes oublié quand ils s’adressent à eux ?

OUVERTURE de la JOURNÉE du CPCT-Paris

Les praticiens formés à la psychanalyse ne se considèrent point, de ce fait, comme des experts. Ils appréhendent le savoir constitué, exposé, consigné sur ce qu’on pense savoir sur les enfants avec circonspection…

Entretien avec Georges Haberberg

…elle ne peut s’empêcher d’adresser à son enfant l’énigme de sa conception.

Entretien avec Yasmine Grasser

Les enfants savent très bien que le signifiant est bête quand ils passent des heures à rire rien qu’à prononcer des mots qui n’ont ni queue ni tête. Les parents balayent ça : des bêtises !

Entretien avec Alexandre Stevens

Que savent les enfants ? Et s’ils n’en savaient tout compte fait pas moins que nous, adultes ? 

Entretien avec Vilma Coccoz

… chez les enfants ce n’est pas l’émergence d’une pensée « théorique » ou contemplative sur les objets du monde qui les éperonne, les pique, mais bien la menace qui pèse sur leurs « conditions d’existence ».

Entretien avec Laure Naveau

CPCT-Paris : Dans l’argument de la prochaine journée du CPCT, il apparaît que la conception que nous avons du savoir de l’enfant donne une certaine orientation au traitement auprès des enfants au CPCT ou, plus largement, à la direction de la cure auprès d’enfants....

Entretien avec Christine Maugin

La psychanalyse n’est pas une éducation. Elle oppose à l’objet qu’est l’enfant, dans une position mortifère, une supposition du vivant du parlêtre, du sujet inscrit dans le langage. La psychanalyse parie sur l’émergence du sujet et offre une respiration possible là où le « trop » de jouissance fait suffoquer…

Entretien avec Elisabeth Leclerc-Razavet

… le symptôme qui conduit les parents à consulter pour leur « rejeton » est bien souvent un symptôme qui les dérange, eux. Celui que l’enfant, pris dans le transfert, va livrer à l’analyste est tout autre.

Rendez-vous cliniques 2018 : clinique sous transfert au CPCT-Paris

Quelle forme prend le transfert dans un traitement au CPCT ? La brièveté et la gratuité du traitement ne le remettraient-ils pas en question ? De quel transfert s’agit-il alors ? Et comment le manier en seize séances ? Voici quelques questions que nous proposons de traiter cette année, à travers l’exposé de cas, lors des traditionnels rendez-vous cliniques…

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.